19 septembre 2007

Champ de distorsion de la réalité

C'est un symptôme courant chez une certaine catégorie de mangeurs de pommes, en particulier les plus fanatiques d'entre eux. Cela consiste à répéter et amplifier toute information légèrement positive sur Apple et à nier ou retourner toute information légèrement négative.

Deux exemples des effets du Champ de Distorsion de la Réalité (CDR) :

  • Sous la pression des associations de consommateurs et de certains législations nationales, Apple a été obligé de permettre la vente sur son magasin iTunes de musiques sans dispositif de protection (DRM). Ce dispositif est limité à une seule (grosse) maison de disques et Apple vend ces morceaux libres plus chers. Alors que la musique des labels indépendants est vendue sans DRM dans d'autres boutiques, Apple n'accède toujours pas à leur demande pour iTunes. Après passage dans le CDR, cela devient "Steve Jobs héros des consommateurs et des labels indépendants et porte-parole de la lutte contre les DRM".
  • Suite aux innombrables réactions des premiers acheteurs indignés par une baisse de prix de 200$, soit 1/3 du prix de l'iPhone 66 jours seulement après la sortie de l'appareil, Steve Jobs leur présente ses excuses quelques jours après et leur offre un bon d'achat de la moitié de la différence, soit 100$. Après passage dans le DCR, cela devient : "Tu connais une autre société dans le high-tech qui a jamais remboursé aux anciens clients la différence après baisse des prix ?" alors qu'il ne s'agit pas d'un remboursement mais d'un bon d'achat, qu'il n'est que de la moitié de la différence, que ce n'est pas spontané et que jamais aucune autre société dans le high-tech n'avait traité ses premiers clients avec autant de légèreté (pour ne pas dire mépris).

Posté par nonews à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Champ de distorsion de la réalité

Nouveau commentaire