01 novembre 2007

C'est Apple qui a été forcé

Le champ de distorsion de la réalité continue à faire des ravages. Certains mangeurs de pomme expliquent maintenant que ce n'est pas Apple qui impose un et un seul opérateur téléphonique par pays pour son iPhone, mais qu'au contraire c'est l'opérateur téléphonique qui exige (et obtient) cette exclusivité "quel intérêt aurait Apple, qui a intérêt à vendre le plus d'iPhone possible, à limiter la vente d'iPhone à un seul opérateur ? Le seul qui a un intérêt dans cette restriction, c'est l'opérateur qui s'assure la totalité de l'attractivité de l'iPhone, vis à vis de ses concurrents."

Quel intérêt ? Mais tout simplement la taxe à l'exclusivité que réclame Apple sur chaque abonnement mensuel et qui peut aller jusqu'à 30%. Un cabinet d'analyste américain vient de calculer que cette taxe va rapporter 830$ à Apple en deux ans sur chaque iPhone utilisé sur le réseau AT&T. C'est 10 fois plus que la marge d'environ 80$ qu'Apple gagne sur la vente de chaque téléphone.

On peut donc répondre à ce mangeur de pommes qui pense que l'intérêt d'Apple, c'est d'avoir plus d'opérateurs pour vendre plus de téléphones : OK, mais à condition d'en vendre 10 fois plus. Est-ce que vous pensez que c'est faisable ?

Posté par nonews à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est Apple qui a été forcé

Nouveau commentaire