07 mars 2008

La libre concurrence : une notion poussiéreuse

Le Saint Patron de la Pomme a fait son show hier pour présenter le kit de développement d'applications pour son téléphone. En voici les grandes lignes :

  • En rupture complète avec la notion de libre concurrence, pourtant une des valeurs essentielles de l'Amérique, les applications pour l'iPhone seront vendues exclusivement dans sa boutique iPhone. Ceci afin de garantie une meilleure ergonomie à l'utilisateur qui ne sera plus obligé de parcourir plusieurs boutiques et comparer les prix.
  • En conséquence, Saint Steve établit un contrôle parental sur les utilisateurs adultes de son téléphone en excluant la pornographie de sa boutique. Et comme c'est la seule boutique ...
  • Afin de "couvrir ses frais", Monsieur Jobs prendra 30% du prix de vente. Mais pas pour faire du bénéfice, promis-juré. Pas comme ses boutiques aux buts mercantiles clairement avoués qui ne prennent que 20%. Et comme c'est la seule boutique ...
  • Dans sa grande bonté, Dieu le père ne prendra pas de commission pour les développeurs de freeware. Il faudra quand même qu'ils aient acheté le kit de développement 100$ minimum. La philanthropie qui a des limites pour la Pomme (ils ne vont quand même pas perdre de l'argent)  n'en a pas pour les développeurs de freeware qui eux en seront de 100$ pour leur poche. Cela devrait calmer quelques ardeurs ...

Bien sûr les mangeurs de Pomme fanatiques crient encore une fois au génie. D'une certaine manière, ils espèrent même que ce modèle de commerce s'étende à leur machine préférée : que les logiciels pour Mac soient vendus exclusivement dans la boutique Apple après un contrôle du bureau de censure Apple et aux conditions commerciales fixées par Apple.

Posté par nonews à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La libre concurrence : une notion poussiéreuse

Nouveau commentaire