28 mars 2008

La sécurité selon Apple

Lors de la conférence CanSecWest consacré à la sécurité, les utilisateurs ont organisé un concours de hackage d'ordinateurs avec un prix de 10.000$. Les machines à hacker étaient un ordinateur sous Mac OS X, un sous Windows et un sous Linux.

Le premier jour, les hackers n'avaient pas d'accès physique aux machines et elles ont tenues le choc face aux attaques.
Le second jour, les hackers avaient un accès physique aux machines, mais ne devaient utiliser que les logiciels standards livrés avec les machines pour prendre le contrôle total de la machine à partir d'un compte utilisateur limité.

Mac OS X a été hacké par l'exploitation d'une faille sous Safari en allant sur un site contenant un code malicieux : durée 2 minutes (plus le temps de préparation du script malicieux). Les machines sous Windows et Linux tiennent toujours.

L'année dernière, Mac OS X avait été aussi le plus rapide à rendre les armes suite à une faille Java/Quicktime qui avait, par la suite, pu été reproduite sous Windows.

Bien entendu, les mangeurs de pomme fanatiques mettent tout en œuvre pour discréditer ce résultat : est-ce que les hackers n'ont pas fait exprès de casser Mac OS X et fait exprès de ne pas casser Linux qui est leur chouchou ? est-ce que les machines contenaient des version à jour des logiciels ? Est-ce qu'on peut parler de faille Mac OS X puisqu'il faut utiliser Safari ?

Posté par nonews à 11:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La sécurité selon Apple

    Ah les cons ... c'est une passoire le mac.

    Posté par caramel, 28 mars 2008 à 17:15 | | Répondre
Nouveau commentaire